Partagez | 
 

 Dark wolf/Dark work #Gabi'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Sam 7 Fév - 14:19





« Dark wolf/Dark work»
 

Boulot, boulot, toujours boulot. Joie, amour et chocolat, mes fesses. Dans le milieu y a pas de ça. Sauf si t'es mort et encore. Aujourd'hui, Jeni n'avait pas de rendez-vous prévu. Elle restait allongée sur le lit de son appartement. De temps à autre, elle y dormait. Mais le plus souvent, c'était au studio qu'elle faisait sa vie. Mais quelle vie? Sa vie de mafieuse. C'est pas une vie. Pour personne. Sauf pour elle.

Dix minutes plus tard, le bras droit du boss Harawën franchissait la porte de son lieu d'habitation temporaire, son long manteau en cuir frottant son corps jusqu'au milieu de ses mollets. Sa chevelure ébène tombait en une cascade d'encre le long de ses épaules alors que chacun de ses pas faisait voleter son habit, semblable à une cape.
Une clope éteinte au bout des lèvres, et habillée intégralement en noir, la demoiselle était réellement impressionnante. Bien que sa taille soit raisonnable pour une fille, face à un homme, mince comme elle était, on pourrait avoir l'impression que la balayer comme une brindille n'était guère plus difficile que de faire un mouvement de poignet.
Tant mieux. C'était exactement l'image de faiblesse qu'elle désirait donner d'elle. Ainsi, elle bénéficiait de l'effet de surprise en cas d'attaque. Ce n'est pas pour rien que Jeni portait le nom de "bras droit". Mais j'espère pour vous que vous n'aurez jamais un aperçu de ses capacités, surtout si celles-ci sont dirigées contre vous.

Il faisait nuit noire, le ciel découvert surplombait la ville, baignant de sa lumière lunaire la dangerosité incarnée. Sa démarche féline et calculée ne laissait aucun doute sur le sexe de l'ombre à l'oeil flamboyant. Arrivée devant son but, Jeni crocheta la serrure fermée à double tour et s'introduit dans l'appartement engloutit par l'obscurité nocturne.

Prenant ses aises, la mafieuse posa son assise sur un fauteuil, caché dans l'ombre et se mit à jouer distraitement avec la dague qu'elle avait emmené par mesure de précaution.
Son regard planté sur la porte d'entrée, seul l'orbe écarlate émettait de la lumière. Sa pupille fendue captait le moindre mouvement.
es jambes croisées, le dos bien calé dans le fauteuil, la redoutable mafieuse attendait son sous-fifre. Si il y avait bien quelque chose qu'elle possédait tout autant que son boss, s'était le respect et la crainte que sa présence inspirait
Et au moins, contrairement à Rewan, les mafieux la connaissaient ou plutôt, connaissaient le résultat de ses missions.

Zéro échec. Jamais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Dim 8 Fév - 12:35




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




Une voiture noire aux vitres teintées, une Aston Martin -Vanquish pour être exacte- faisait ronronner son moteur dans les rues. Le son de ce moteur s'entendait de loin, un son grave, qui, rien qu'à l'entendre, laissait deviner combien cette voiture exprimait le luxe et la fortune.
Main posée sur le levier de vitesse, et l'autre main sur le volant, cigarette coincée entre deux doigts, Gabriel était en route pour rentrer chez lui. Oh oui, il pourrait très bien se payer le luxe d'avoir une limousine et son chauffeur, mais il n'aimait pas trop ça, il préférait de loin conduire lui même, et dans sa propre voiture, toucher lui même au volant. Cela lui permettait surtout de pouvoir se jouer des vitesses à sa guise. Certes la plupart du temps il respectait sagement les limites de vitesses imposées aux conducteurs, mais lors des heures creuses, la nuit, lorsqu'il n'y avait pas un rat en ville et que les flics étaient trop faignants pour le stopper, le mafieux s'en donnait à coeur joie et faisait hurler son moteur. Et ces heures creuses, croyez le bien, il les connait pas coeur.
Une dizaine de minutes plus tard, Gabriel était arrivé dans le parking souterrain de son loft. Il y gara sa voiture à sa place habituelle, et quitta le parking par la porte des particuliers, en même temps qu'il verrouillait la voiture à distance, qui le lui rendit par un "bip bip" sonore. Rentrant tranquillement chez lui, en prenant ascenseur bien évidemment sinon il en aurait pour un sacré bout de temps à arriver tout en haut de l'immeuble, le brun fumait calmement sa cigarette et jeta un oeil à sa montre en métal : 4h30 du matin. Heure habituelle à laquelle il rentrait tous les jours, week ends et jours fériés inclus.
Ding. L’ascenseur était arrivé au dernier étage. Ici, la plupart des murs étaient couverts d'immenses vitres, laissant voir que l'immeuble dominait clairement la ville, de là on avait une vue splendide sur pratiquement tous les toits alentours. Le ciel était encore bien noir, et à quelques endroits, on voyait des lumières allumés dans les maisons ; sans doute les insomniaques étaient ils déjà levés. Avant même que Gabriel ne pose sa main sur la poignée de porte, clope au bec, il constata un problème : la porte n'était pas verrouillée. Et bien, ça valait bien la peine de payer plus cher pour plus de sécurité, si au final on laisse entrer n'importe qui chez lui ! Cependant, il avait une idée de qui était entré chez lui, et c'est tout serein qu'il entra en fermant la porte. Et tandis qu'il allumait la lumière en prenant sa cigarette entre ses doigts, il lâcha un :

- Jeni, que me vaut l'honneur de ta visite ?

Ce n'était pas la première fois qu'elle lui rendait des visites surprises. Cette fois encore elle venait surement pour le questionner sur ses affaires. N'était-elle pas le bras droit du Grand Patron, après tout ? Le fait qu'elle vienne ainsi en forçant sa serrure, il s'en fichait un peu. En fait, quand bien même elle pourrait le surprendre avec une femme, il s'en ficherait aussi. Certes il la respectait, parce qu'elle faisait parti de l'organisation, mais il ne la craignait pas tant que ça, et le fait de la voir ne lui faisait ni chaud ni froid. Cependant il lui accordait tout de même un peu plus de politesse qu'aux autres, parce que hiérarchiquement parlant elle était au dessus de lui, et qu'il tenait à sa tête, maintenant plus que jamais puisqu'il avait absolument tout ce qu'il voulait d'un simplement claquement de doigt -et d'apparition magique de sa carte bleue.
Sans la moindre gêne, il se dirigea vers son coin chambre, délimité par un paravent totalement noir et fort solide, tandis qu'il commençait déjà à retirer sa veste et sa chemise pour les déposer sur son lit d'un geste las. Il alla ensuite tout tranquillement vers le coin cuisine pour se servir un verre d'eau, torse nu et chaussures retirées de ses pieds. Cigarette toujours à la main, il était tourné vers elle, adossé contre le meuble de la cuisine.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Lun 9 Fév - 14:29





« Dark wolf/Dark work»
 

Alors que la mafieuse jouait distraitement avec l'objet mortel entre ses mains, la porte forcée s'ouvrit, laissant place à un homme beaucoup plus grand qu'elle. Impressionnant, certes. Beau, bien foutu? Sans aucun doute. Dangereux? Possiblement.

- Jeni, que me vaut l'honneur de ta visite ?

La sus-nommée n'avait même pas prit la peine de relever les yeux vers lui.
Malgré tout, elle leva la tête pour porter son regard froid sur l'homme torse nu adossé à un meuble, face à elle. Il prenait ses aises. Après tout, il était chez lui. Et puis ça ne dérangeait pas la brune plus que ça, pas pudique pour un sou.

Jeni rangea sa dague dans l'étui contre son flanc et croisa les jambes dans l'autre sens en mordillant le bout de sa cigarette.

-Comme d'habitude Gabi'.

Ce surnom, elle l'avait adopté au fil du temps. Gabriel, ça faisait trop petit ange. Gabi', ça faisait gamin, mais gamin pas sage. Et cela allait beaucoup mieux à l'homme aux prunelles dorées en face d'elle.
La louve coinça la clope entre son index et son majeur pour plus de liberté d'expression.


-Comment vont les affaires? Et ta puce?

La puce électronique. Celle qu'on intégrait à chaque sous-fifre pour savoir exactement ses déplacements. Seuls les plus hauts gradés en étaient dispensés. Mais de temps à autre, cette puce avait besoin d'être remplacé.
Elle se situait dans l'avant-bras droit, cachée sous la chaire, invisible aux yeux extérieurs.
Le regard de l'intruse s'était porté sur le bras en question. Ces temps-ci, sa puce bugeait légèrement. Usagée? Possible.

-Faudrait la changer nan?

Son sourcil droit se releva de quelques millimètres alors que ses doigts jouaient distraitement avec le tube de nicotine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Mer 11 Fév - 18:14




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




Les affaires, toujours les affaires. N'avait elle rien d'autre à demander ? Quoique, non, c'était peut être mieux comme ça en fait, il n'avait pas spécialement envie que la demoiselle s'intéresse à sa vie privée. Même pas du tout, puisque dans le fond, ça ne la regardait absolument pas. Gabriel se contenta d'hausser un peu les épaules puis de boire le contenu de son verre, écoutant en même temps la seconde question qui vint juste après l'interrogatoire habituel.
Ah, oui, sa puce, ce truc qu'on lui avait mis dans le bras. C'est vrai que ça commençait à dater un peu. Machinalement, le mafieux posa sa main sur son avant bras, où se trouvait le gadget électronique. Avec le temps, il avait un peu oublié la présence de ce truc, même si quelques fois ça le démangeait encore, aussi petit que cela pouvait être. Il regardait en même temps la cigarette avec laquelle la jeune femme s'amusait. Cela lui donna d'ailleurs envie de s'en griller une, alors qu'il venait tout juste de finir la sienne.
En même temps qu'il sortit de nul part une bouteille de vin rouge, du Bordeaux comme il le préfère, ainsi qu'un verre approprié, il s'approcha pour s'assoir dans son canapé en cuir, top qualité évidemment, sinon il ne s’appellerait pas Feuer. Dès qu'il eut déposé le tout devant la table basse en bois d'acajou foncé devant lui, il sortit sa boite à cigarette, un petit boité plat tout en métal, avec son nom inscrit dessus en toute lettre. Il en prit une cigarette ainsi qu'un zippo en métal également.

- Ouais, j'irai la faire changer, à l'occasion.

Autrement dit, il n'y penserait pas, jusqu'à ce qu'il se fasse encore engueulé par son supérieur et qu'on le traine limite voir le "médecin" pour qu'on lui en mette une autre. C'était pareil à chaque fois. Il n'avait rien de particulier à cacher, et quand bien même il faisait un truc pas net il ne s'en cachait pas, et jusque là on ne l'avait jamais emmerdé pour ça. En fait, c'est juste qu'il s'en foutait royal de ce truc. Il n'avait pas l'intention de se barrer dans le pays voisin, et ça, tout le monde le savait, il n'y avait qu'à voir tout son style de vie pour s'en rendre compte. Après avoir bu une première gorgée de son alcool favori, il se décida à pincer sa cigarette entre ses lèvres, et l'alluma avec son zippo. Par politesse ensuite, il tendit ledit zippo toujours allumé vers Jeni, lui demandant du regard si elle voulait allumer également sa clope. Simple geste de politesse ça ne faisait aucun doute, mais bon, tant qu'à faire, puisque le zippo était allumé. Il reprit ensuite. 

- Rien de neuf du coté des affaires, la routine quoi. Ca m'étonne encore que tu viennes ici simplement pour poser la question. Les téléphones ça existe tu sais.

Il haussa un sourcil au même moment, de la même manière que la brune quelques minutes plus tôt. Gabriel se laissa lentement retomber contre le dossier de son canapé, et y déposa son bras le long du dossier tout en repliant sa jambe sur l'autre, posant sa cheville sur son genou, position fortement masculine. Une bouffée de fumée s'échappa de sa bouche, clope coincée entre deux doigts, regard doré fixé sur la jeune femme.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Ven 13 Fév - 17:05





« Dark wolf/Dark work»
 

- Ouais, j'irai la faire changer, à l'occasion.

Ça sentait le vague tout ça. La jeune fille ne releva pas à refusa d'un geste de la main le feu que l'homme lui tendait. Elle ne fumait maintenant qu'en de rares occasions. Même si la cigarette qui dansait depuis tout à l'heure entre ses doigts n'attendait que de voir son bout s'allumer.

Feuer s'installa confortablement sur un canapé presque en face d'elle, sirotant une verre de Bordeaux apparemment. Le regard doré rivé sur elle ne lui disait rien qu'y vaille. Pendant que l'homme prenait une position plus confortable pour lui, sa supérieure se pencha encore plus en arrière et coinça la drogue entre ses dents pour en mordiller le filtre.

- Rien de neuf du coté des affaires, la routine quoi. Ça m'étonne encore que tu viennes ici simplement pour poser la question. Les téléphones ça existe tu sais.

Ses paupières se refermèrent sur ses deux orbes étincellantes alors que son visage semblait fixé sur le plafond. Elle écarta machinalement la clope de sa bouche pour souffler.

-J'aime bien ce fauteuil. Si je te dérange tant que ça, tu peux le dire tu sais?

Ne pas répondre directement aux questions qu'on lui posait, c'était sa tasse de thé. Jeni n'aurait avoué pour rien au monde apprécié son employé. Mais il est vrai qu'elle s'ennuyait de temps à autre, et qu'une visite de routine lui permettait de se changer les idées.

Elle changea le croisement de ses jambes, commençant à avoir un peu mal au rein droit. Un bout de langue rouge vint humidifier ses lèvres, dévoilant un instant infime les dents pointus qui avaient poussées dans sa bouche, et la louve baissa la tête en direction de son collègue (si on pouvait appeler ça ainsi). Un éclair d'intérêt passa dans son regard.
Jeni ramena une mèche ébène qui venait chatouiller son nez, derrière son oreille et se débarassa de son manteau, qu'elle laissa glisser sur le fauteuil, avant de s'adresser de nouveau à Gabriel.

-Dis moi Gabi', est-ce que récemment tu as vu de nouvelles têtes? Genre un mec assez grand, brun, bien foutu avec un œil aveugle?

Quelqu'un lui tournait dans la tête... Et elle ne savait pas si elle avait envie de le reprendre ou de l'éloigner le plus possible. Quit à utiliser la force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Dim 15 Fév - 22:36




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




Tient donc, une Jeni qui refuse d'allumer une clope. Aurait-elle pris de bonnes résolutions ? C'était fort étonnant quand même, mais bon. Dans un haussement d'épaule, Gabriel rangea le zippo dans sa poche, et bu une nouvelle gorgée de son alcool rouge tant adoré de ses papilles gustatives. Gardant ses yeux rivés sur la jeune femme devant lui, il ne s'étonna absolument pas de réponse, s'en doutant même un peu. A chaque question de ce genre qu'il lui posait, elle répondait ce genre de truc, c'était presque devenu un jeu pour lui ; voir de quelle manière elle esquivait ses questions par des remarques qui se voulaient froides, mais qui l'amusaient plus qu'autre choses.

- Si tu me dérangeais je te le dirais clairement ne t'en fais pas pour ça. Je te paie le même fauteuil si tu veux, ce n'est pas bien cher.

Enfin, si, ça l'était, mais pas pour lui. Rien n'était trop cher pour lui de toute façon, il pourrait se payer un palace entier, il continuerait de dire que ce n'est pas cher. Cela avait d'ailleurs un peu tendance à énerver les gens autour de lui, le prenant pour un être méprisant, et surtout, qui pétait plus haut que son cul comme on dit, affichant sa richesse à la vue de tous. Bon, c'est vrai, il le faisait, mais pas vraiment volontairement. En fait, pourquoi devrait - il s'en cacher ? Lui qui avait grandi dans la misère, aussi bien physique que moral.
Il ne mentait pas en disant qu'elle ne le gênait pas. Gabriel ne mentait jamais, c'était bien connu. D'où ses conflits avec son conquêtes qui exigent à chaque fois des "je t'aime" et autres bêtises qu'il ne disait jamais, évidemment. Il envisageait même de lui donner un double de la clé, histoire d'éviter qu'elle ne bousille définitivement sa serrure à force de la crocheter. Mais en même temps, ça serait une invitation directe pour qu'elle vienne n'importe quand, et ça, il n'y tenait pas non plus. Ah, cruel dilemme que voila.
Le haussa un sourcil à sa question. Des mecs, il en voyait tous les jours. Enfin, toutes les nuits pour être plus exact, quand ils venaient le voir lui même pour le payer en échange de faveur de certaines filles particulièrement convoitées par les clients. Il détacha ses yeux de la brune pour les diriger vers la vitre, regardant la ville qu'il dominait en même temps qu'il réfléchissait.

-Non ça ne me dit rien. Des "assez grands" et bruns, oui, j'en vois souvent, mais jamais de balafré ou d'aveugle. Tu cherches ton âme soeur, Jenichou ?

Un fin sourire amusé se dessina sur ses lèvres tandis qu'il avait reposé ses yeux sur elle. Voila, elle n'avait qu'à pas l'appeler Gabi, ce n'était plus un gosse. Calmement, et très lentement, il porta à nouveau son verre à ses lèvres pour le finir, toujours en la regardant de ses yeux d'or.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Mar 17 Fév - 19:42





« Dark wolf/Dark work»
 


- Si tu me dérangeais je te le dirais clairement ne t'en fais pas pour ça. Je te paie le même fauteuil si tu veux, ce n'est pas bien cher.

La jeune femme fit un petit geste négligé de la main, comme pour balayer d'un coup ses paroles.

-Non merci. Je ne l'utiliserai jamais.

Gabriel parût étonné de sa question. Après tout, c'était compréhensible. Pourquoi donc chercherait-elle quelqu'un, à part pour son boulot. Un homme de plus. Un jeune homme à la description attirante. Tss... Jeni se colla une baffe mentalement.

-Non ça ne me dit rien. Des "assez grands" et bruns, oui, j'en vois souvent, mais jamais de balafré ou d'aveugle. Tu cherches ton âme soeur, Jenichou ?

Les yeux de la mafieuse roulèrent dans ses orbites alors que ses dents nettement plus pointus que la moyenne s'amusaient à massacrer le filtre du tube de nicotine coincé entre ses lèvres. Elle était presque clean finalement, si on excluait l'alcool et ce bout de cigarette.
Ses doigts froids retirèrent le-dit tube de ses lèvres pincées et elle siffla d'une voix agacée.

-J'suis censée rire? Le pourquoi ne regarde que moi Gabi'. Mais maintenant que j'y pense il n'est pas du genre à fréquenter ce genre d'endroit.

Ces derniers mots avaient été soufflés à voix basses. A présent la demoiselle semblait se parler à elle même. Elle réfléchit quelques instants, sans réagir au surnom ridicule que lui avait attribué son sous-fifre. Elle savait qu'il n'attendait que ça, et ne lui permettrait pas ce plaisir.
Les deux orbes dorées fixées sur elle ne semblaient qu'attendre une réaction de sa part. Réaction qui ne vint évidemment pas.

Finalement, la louve releva son regard vairon vers l'homme torse nu.

-File ton bras.

Elle tira sur le tissu de son manteau sous son assise et fouilla longuement dans sa poche avant d'en sortir un boitier métallique, tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Ce n'était pas pour rien qu'elle s'était déplacée, non mais oh.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Mer 18 Fév - 16:02




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




La cigarette coincée entre ses deux doigts habituels, Gabriel ne lâchait pas Jeni des yeux. Non pas pour la mater, elle n'était clairement pas de son gout, trop "dark" dirons nous, même si il ne niait pas qu'elle était jolie quand même. Mais à ses yeux, elle était un peu comme une membre de sa famille, alors voyez, ça aurait été bizarre.
Autre fait bizarre, celle-ci s'intéressait à quelqu'un. Autant dire que c'était comme si Gabriel disait qu'il était en train de tomber amoureux de quelqu'un. Mais bon, soit. Après tout, tout peut arriver dans une vie, n'est-ce pas ? De toute façon, il n'allait pas se prendre la tête sur ça, elle faisait ce qu'elle voulait, et il avait d'autres chat(tes) à fouetter.
La petite voix agacée de la jeune femme accompagnée de son sarcasme le fit un peu sourire. Bien sur il savait qu'elle n'allait pas lui sauter à la gorge, ni quoique ce soit, et cette simple petite réaction l'amusait bien assez. Il fallait bien qu'il s'amuse de temps en temps, et lancer des petits pics, mais pas méchants pour deux sous, à la demoiselle, cela le distrayait assez. Mais il ne cherchait pas à la dérider ni quoi que ce soit, peu importe les réactions en fait, il n'en attendait jamais de particulier.

- Je ferai un peu plus attention aux visages que je croise, et si je vois un homme de cette description, je te le ferai savoir.

En même temps qu'il parlait, il se pencha vers la table basse pour y attraper le cendrier, déjà rempli de quelques mégots et cendres de cigarette, et y écrasa son mégot encore allumé, qu'il venait tout juste de terminer, tout en relâchant dans l'air un nuage de fumée de nicotine.
Obéissant docilement à son ordre, il glissa sur le canapé pour se retrouvé à coté d'elle et lui donna son bras, le tatoué d'ailleurs, et le posa sur le bras en cuir noir dudit canapé, face à la louve brune, intérieur du bras levé vers le haut, lui laissant le champ libre pour l'inspecter et changer sa puce, devinait-il. Il y avait une toute petite trace rouge à l'emplacement du gadget, comme si sa peau offrait l'endroit idéal où travailler. Le mafieux ne dit rien de plus, ayant reprit son sérieux. Il ne craignait vraiment pas ce moment là, puisqu'après la fameuse fusillade qui lui avait laissé une cicatrice assez moche sur l'abdomen, que la jeune femme pouvait d'ailleurs voir puisqu'il ne s'en cachait pas, il était encore moins douillé qu'avant -sachant que de base ce n'était pas le genre de garçon à se rouler par terre de douleur à la moindre petite blessure.

HRP : assez court, désolée :/


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Ven 20 Fév - 18:56





« Dark wolf/Dark work»
 


- Je ferai un peu plus attention aux visages que je croise, et si je vois un homme de cette description, je te le ferai savoir.

La jeune femme agita sa main de droite à gauche devant elle, en signe de non-importance.
Quand Gabriel se glissa sur le canapé à côté d'elle, la louve se redressa un peu.
Elle coinça une jambe sous ses fesses et se tourna d'un quart de tour vers lui. Son abdomen couturé de cicatrices ne lui était pas inconnus. Elle n'y faisait pas attention. Les marques, comme les tatouages et les piercings étaient assez présents dans le milieu. Elle même bénéficiait de plusieurs tatouages et quelques piercings. Et des cicatrices bien sur. Assez moches par ailleurs.

De ses doigts fins et froids, Jeni prit délicatement l'avant-bras que lui tendait Feuer. Ses ongles coururent un instant sur sa peau et son index finit par se stopper sur le minuscule point rouge. Jeni sortit l'objet de sa boîte et le positionna sur le point.

-J'te préviens les nouvelles piquent un peu plus que les autres.

En fait, elle envoyait carrément une forte décharge. La puce se connectait aux nerfs, presque directement au cerveau. C'est pour ça qu'ils les avaient changés. En cas de trahison, elles permettaient de "débrancher" directement la personne. Histoire qu'elle ne puisse plus jamais trahir quelqu'un.
La louve appuya sur le piston, enfonçant l'aiguille dans le bras de Gabriel. Elle laissa l'objet macroscopique s'installer et retira la seringue. Ce truc était vraiment très désagréable. Jeni s'estimait heureuse d'en être dispenser en fait.



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Ven 20 Fév - 21:03




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




Gabriel laissa Jeni s'affairer sans rien dire. A son avertissement, il hocha simplement la tête, et baissa les yeux sur ce qu'elle faisait. La vue de la seringue le mettait un peu mal à l'aise, pour tout avouer. Dans sa vie il en avait vu défiler tellement, surtout lorsqu'il était junkie et qu'il s'en plantait dans le bras. D'ailleurs il avait encore la cicatrice du trou, dans son bras gauche. Alors forcément, avoir une seringue sous ses yeux, cela lui rappelait un peu cette période assez sombre de son existence. Cela lui rappela également les soins qui avait suivi sa blessure. Son autre trou, beaucoup plus gros, qu'on lui avait fait dans l'abdomen. Il avait du se faire piquer quasiment tous les jours durant ses soins pour avoir sa dose de morphine. Ca aussi, ça avait été dur, et le fait de ne plus en avoir du jour au lendemain avait été d'autant plus dur. C'est qu'on en devient dépendant également de cette merde, à force !
Une douleur aiguë le tira de ses pensées. Ah oui effectivement, ça piquait plus que d'habitude cette fois. Tout ça parce que "là haut" c'était parano, au point d'infliger un truc aussi tordu à leur employé. Pour ceux tout en bas de la pyramide, ok, Gabriel comprenait. Mais pour ceux comme lui, qui travaillaient là dedans depuis des années et avaient toujours fais preuve d'une certaine fidélité... Bon, au bout d'un moment il fallait quand même reconnaître qu'il n'était pas du genre à se barrer comme ça, et que même si il était du genre à le faire, il tenait bien trop son compte en banque bien fourni et à sa vie de prince.
Mais bon, c'était comme ça. Soit on obéit, soit on nous fait sauter la cervelle en petits morceaux dégueulasses. Et en général, le choix est vite fait.

- "un peu plus", effectivement.

Il émit un petit rire en même temps. L'humour était la meilleure façon de se détendre, pour lui. De toute façon, aussitôt l'aiguille sortie de son bras, la douleur s'était dissipé. Gabriel remercia simplement la jeune femme, question de respect après tout, puis il se leva, la laissant ranger son bazar à sa guise.  

- Je te laisse un moment, le temps de me doucher. Tu sais où est le frigo si tu as faim, fais comme chez toi. Et comme tu le vois, la télécommande de la télé est juste là.

Puis il se dirigea vers sa salle de bain, laissant la brune seule face à une immense TV écran plat fixé sur le mur en face du canapé où il était.  Aussitôt rentré dans la pièce, un détail lui revint. Une boite de chocolat qu'il avait rangé dans le placard à côté du frigo. Ses préférés en plus. Et merde. Connaissant l'attirance de Jeni pour le chocolat, le mafieux se résigna aussitôt et partit du principe que d'ici la fin de sa douche, elle aura sûrement avalé la moitié de la boite. Tant pis, ma foi, il s'en rachètera d'autres et puis c'est tout.
Pour l'heure, Jeni avait champ libre pour aller fouiller dans son garde manger si l'envie lui disait.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Paws : 122
Messages : 68
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 20
Habitation : Mon atelier
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Mer 25 Fév - 14:31





« Dark wolf/Dark work»
 

Après avoir injecté la nouvelle puce électronique à son sous-fifre, la demoiselle alla jeter la seringue dans la poubelle de la cuisine, tandis que Gabriel se levait.

- Je te laisse un moment, le temps de me doucher. Tu sais où est le frigo si tu as faim, fais comme chez toi. Et comme tu le vois, la télécommande de la télé est juste là.

Jeni le regarda s'éloigner sans rien dire. Elle pouvait partir, et le laisser tranquille. Mais cette phrase ressemblait tellement à une invitation.... en plus elle s'ennuyait toute seule chez elle. Et Feuer était le seul à lui rappeler son milieu de vie habituel. Aussi elle ne tolérait pas sa présence. Elle ne l'appréciait pas non plus, mais la brune éprouvait une sorte de préférence vis-à-vis de l'homme. Comparé aux autres mafieux de bas de gamme, Gabriel était de loin son préféré.

La jeune fille se rendit dans la cuisine. Elle avait un peu faim, n'ayant consommé aucune nourriture digne de ce nom depuis déjà deux nuits. Oui, parce que les barres de survies hyper-protéinées, elle ne comptait pas ça dans la nourriture. A toute hasard, la mafieuse ouvrit quelques placards. Et bien, son camarade faisait attention à sa santé apparemment.

Tout à coup, son regard s'arrêta sur une boîte, marron et rectangulaire. Chocolat. Du chocolat. Le regard du bras droit de Rewan brilla un moment, avant qu'elle tende la main vers l'objet en carton. Un mini sourire aux lèvres, elle revint s'asseoir sur le canapé en cuir, les jambes croisés et le chocolat sur la table basse.
La brune zappa les chaînes un moment avec la télécommande et s'arrêta en croisant un film qu'elle jugeait intéressant.
Alien, le quatre pour être précis. Un de ses préférés. Il n'avait pas encore commencé, quelques pubs lui précédait.
Les yeux rivés sur l'écran, et un chocolat noir praliné dans la bouche, Jeni attendait le retour de son camarade. Il était bon ce chocolat. Merci Gabi' krkrkrkr...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://contrast.forumactif.org
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   Mer 25 Fév - 20:04




Dark wolf/Dark work 
PV Jeni




Comme à chaque fois que Gabriel prenait sa douche quotidienne, les vapeurs d'eau chaude allèrent se poser sur toutes les surfaces vitreuses de la salle de bain. C'est qu'il aimait les douches brûlantes le monsieur. Sans doute cela avait-il un rapport avec son animal, un oiseau de feu, qui sait. Et son propre élément était le feu, à ce qu'il parait, même si il n'en avait pas vraiment le tempérament. Il n'avait rien de chaleureux, strictement rien. Quand bien même il se montrait courtois et poli, il n'ouvrait pas ses bras à quelqu'un -ah, ça, jamais ! - En revanche, effectivement, il était attirant, mais pouvait se montrer brûlant, douloureux, si on s'en approchait trop par mégarde. Mais même cela, ce n'était pas systématique, ça ne concernait que les inconscients qui le prenaient pour un pote. N'importe quoi ceux là.
Le brun se lava tranquillement. Ca va il avait le temps, Jeni savait très bien s'occuper seule, et de toute façon il était encore chez lui donc il faisait ce qu'il voulait, et tant pis si ça ne plait pas.

Au bout d'une vingtaine de minutes, après s'être soigneusement lavé-séché-peigné-habillé de vêtements propres, son costume ayant été troqué pour un jean foncé et un t-shirt gris, puisque de toute façon il ne comptait pas sortir avant un moment, il se dirigea à son tour vers la cuisine où il tira d'un placard en hauteur un sachet de noix de cajou, l'un de ses petits trucs favoris qu'il grignotait lorsqu'il glandait chez lui. Revenant vers sa place sur le canapé, il émit un petit rire en voyant la boite de chocolat dans les mains de la brune. Dans le mille ! Il ne s'était pas trompé, clairement pas.

Il s'assit à sa place, là où il était avant de partir, et sourit en voyant le film qui venait tout juste de débuter au même moment.

- Eh bien, c'est pas souvent qu'il passe ce genre de film. Bon en même temps, vu l'heure, c'est peut-être normal.

En fait il n'en savait foutrement rien, puisqu'il ne regardait jamais la télé. Tout seul, soit il faisait son sport, soit il travaillait sur son ordinateur, ou soit il dormait. Et en compagnie d'une conquête, il avait clairement autre chose à faire que de matter l'écran plat. Et pour le peu qu'il recevait des amis -parce que oui, Gabriel a des amis- ils se contentent de discuter joyeusement plutôt que de s’assommer devant l'écran.
Après s'être resservi un verre de vin, le brun prit tranquillement ses aises et posa ses pieds sur la petite table devant lui, tenant le verre dans sa main.
Tout au long du film, il sirotait son verre tout en regardant les images défiler sous ses yeux, piquant au passage quelques noix de cajou dans le paquet, et parfois même un ptit chocolat dans la boite capturée dans les mains de la louve. En revanche, il ne prêtait pas plus attention que ça au film, étant assez fatigué, et ayant déjà vu ce film un bon nombre de fois. Il ne fit cependant aucun bruit, pour ne pas déranger Jeni à côté.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dark wolf/Dark work #Gabi'   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dark wolf/Dark work #Gabi'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark Ifrit et Dark Sirène
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Link :: Place à l'écriture :: La ville :: Appartements :: Loft de Gabriel Feuer-